fbq('track', 'ViewContent');

Question pour faire connaissance avec sa personnalité

  • Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?
  • Qu’est-ce qui vous plaît le moins dans votre métier ?
  • Qu’est-ce que vous aimez chez les enfants ?
  • Quelle est la situation la plus difficile que vous avez eu à gérer avec un enfant et comment avez-vous fait ?
  • Qu’est-ce que vous avez appris au contact des enfants ?
  • Comment gérez vous les situations d’opposition ?
  • Quel est votre souvenir le plus tendre avec un enfant ?
  • Comment réagissez-vous si un enfant vous tape ?
  • Quelles sont les activités que vous aimez le plus faire avec un enfant ?
  • S’occuper d’enfants peut-être très fatiguant comment faîtes-vous pour vous ressourcer ?
  • Qu’est-ce que vous avez envie de transmettre aux enfants ? Quelles valeurs, quels principes ?
  • Comment faîtes vous lorsque vous avez besoin de parler avec des adultes ?
  • Quelles sont vos plus grandes qualités ?
  • Quels sont vos plus grands défauts (souvent difficile de répondre à celle là :-)) ?
  • Comment se passe la sieste ? Est-ce à des heures précises, ou cela dépend-il des jours ? Est-ce que vous restez auprès de l’enfant, ou est-ce que vous préférez qu’il reste seul afin de lui apprendre à être autonome ? Est-ce que vous le prenez dans les bras dès qu’il pleure, ou est-ce que vous préférez le laisser pleurer pour lui apprendre à moins pleurer ? Avez-vous un rituel pour le coucher ? Que faîtes-vous pendant la sieste ?
  • Comment se passe le repas ? Comment occupez-vous l’enfant lorsque vous préparez le repas ? Comment réagissez-vous lorsque l’enfant refuse de manger ce qu’il y a dans son assiette ? Et s’il refuse le plat et ne veut manger que le dessert ? Et s’il veut manger un bonbon avant le repas ?
  • Quelle est votre plus grande fierté ?
  • Comment gérez-vous le moment de la séparation ?
  • Posez des questions de mise en situation : comment réagissez-vous si un enfant a envie de grimper à un arbre ? si il souhaite transporter tout seul la belle porcelaine pour aider à mettre la table, et s’il vous reste 1h pour aller au parc et qu’il veut mettre ses chaussures tout seul ce qui prend 30mn, comment réagissez-vous ?
  • Combien d’heures par jour l’enfant peut-il rester devant la télé ?
  • Quel est le souvenir le plus drôle que vous avez avec un enfant ?
  • Combien de fessées donnez-vous par jour ?

Le déroulement de l’entretien

Accueillez la future nounou de votre enfant dans une ambiance chaleureuse et détendue. Cela lui permettra de se sentir en confiance et de s’autoriser à être authentique.

Ecoutez-là et incitez-là à parler. Lorsqu’elle vous dit quelque chose, acquiescez en souriant sans porter de jugement. L’objectif de l’entretien est de découvrir une personnalité et il y a autant de personnalités différentes sur terre que d’être humains. Lorsqu’elle a fini de parler, relancez-là avec une autre question.

Alternez les questions « positives » et « négatives ». Par exemple commencez par qu’est-ce que vous aimez dans votre métier, puis enchaînez sur qu’est-ce que vous n’aimez pas dans votre métier. Commencer par une question positive permet à votre interlocuteur de se sentir valorisé. C’est plus facile ensuite de parler des points de difficulté.

Restez le plus neutre possible dans vos questions. Par exemple si vous êtes contre la fessée et que vous souhaitez savoir si votre nounou donne des fessées, demandez plutôt : combien de fessées donnez vous par jour en moyenne, plutôt que donnez-vous des fessées. Et si elle répond qu’elle ne donne pas de fessée, demandez lui comment elle fait pour faire respecter les règles, puis « et si l’enfant n’obéit pas », et après sa réponse relancez encore « et s’il n’obéit toujours pas », etc. Puis terminez par un : vous n’avez jamais donné de fessée ? Et en fonction de sa réponse soit vous êtes convaincue et pouvez passer à autre chose, soit vous pouvez continuer en énonçant les justifications des personnes qui sont pro-fessées pour voir si elle acquiesce.

En insistant ainsi, je suis ainsi tombée sur des nounous qui ont commencé par me dire qu’elle ne donnaient pas de fessée et ont fini par me dire qu’elles n’en donnaient pas aux enfants qu’elles gardaient mais qu’elles en donnaient à leurs propres enfants pour leur apprendre les règles.

Aidez les autres parents en enrichissant cette liste dans les commentaires

Pin It on Pinterest

Share This